lundi 30 janvier 2012

Villa Benoît Malon à Troyes




La rue Benoît Malon est située à Sainte Savine, elle croise la "rue" Albert Néret et enjambe les deux Viennes.
Troyes possède une villa Benoît Malon, rue du Pont des champs.

Benoît Malon est un militant ouvrier, communard, socialiste, journaliste et écrivain, né le 23 juin 1841 à Précieux (Loire), et mort à Asnières-sur-Seine le 13 septembre 1893, inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 77)..

article wikipedia
Posted by Picasa

dimanche 29 janvier 2012

Sainte Savine, rue Albert Néret, poête ouvrier




Une très petite rue pour un poête ouvrier.

Albert Néret est né le 9 août 1857 à Saint Just en chaussée dans l'Oise, fils d'Edmé Néret né à Mergey (Aube) et de Augustine Pautelat née à Troyes. Peu de temps après sa naissance, sa famille retourne à Troyes pour travailler dans la bonneterie.Ouvrier tisserand, il se fera reconnaître comme poête par Tony Révillon qui préfacera son recueil posthume "Les Damnations, suivies de Chants révolutionnaires et de quelques pièces fugitives".Il meurt le 11 mars 1881 rue Courtalon à Troyes.

Albert Néret, son of a Trojan family was born 9th August 1857 in Saint Just (Oise). Soon after, his family came back in Troyes in the hosiery industry. Hosiery worker, he was recognized as a poet just before his death by Tony Révillon who wrote an introduction to his book published after his death " Les damnations...".He died in Troyes on the 11th March 1881.
Posted by Picasa

vendredi 27 janvier 2012

Paul-Meunier, député de l'Aube




Posted by Picasa

Paul Meunier
né à Saint Parres les vaudes le 18 février 1871, mort à Paris le 17 mai 1922.
"Enfermé à la Santé le 5 novembre à la veille des Elections législatives de 1919 pour raison d'Etat.
Libéré après 2 ans et 4 mois de détention après un arrêt de non-lieu, mort des suites de cette détention.
Il dénonça inlassablement au Parlement, dans la Presse, dans les assemblées publiques la juridiction brutale et inhumaine des conseils de guerre.
Réformateur du Code, il défendit en toutes circonstances avec toute l'ardeur de sa foi les travailleurs victimes de l'injustice sociale.
Il fut le défenseur généreux et désintéressé des humbles, il encourut la haine des puissants."


Dedicated to the memory of Paul-Meunier this monument was unveiled on the 10th June 1923 in front of 4000 persons in the cemetery of his village Saint Parres les vaudes.
Posted by Picasa


Pour en savoir plus sur Paul Meunier, le climat politique en France et dans l'Aube au début du XXème siècle, les agissements de la Droite extrême et d'une partie de la Presse auboise "La Tribune de l'Aube" et son rédacteur en chef Noël Le Coutour,
consulter le livre:
"Paul-Meunier Un député aubois victime de la dictature de Georges Clémenceau" de Yves Charpy, publié chez L'Harmattan dans la collection "Historiques" .

NB : Il est dommage que dans le bon film de Jean-Pierre Jeunet "Un long Dimanche de fïançaille" soit donné une image ridicule de cet homme courageux,  qui paya de sa vie ses engagements,  en le présentant comme un bellâtre dans son bain, plus préoccupé de sa pilosité nasale que du sort des soldats condamnés à mort par l'Armée française (au mépris de la réalité et de tous les témoignages).

Troyes, jardin du Ravelin







Posted by Picasa

Le jardin du Ravelin, rebaptisé jardin de Chevreuse, avec ses deux statues, celle de Hector Prin, peintre et celle de Louis Mony, maire de Troyes au début du siècle dernier.
Hector Pron est toujours visible, sa statue détruite par les Allemands a été reconstituée à partir d'un moulage en plâtre conservé; celle de Louis Mony a disparu au début de l'année 2011.

jeudi 26 janvier 2012

"Dépôts de mémoires" de Marc Giai-Miniet







Exposition aux Archives départementales de l'Aube.
du 24 janvier au 21 mars 2012
du lundi au vendredi de 9 h à 17 h.

vendredi 20 janvier 2012

Exposition STEF-Tchaïkovski

Exposition à la Médiathèque et au Conservatoire de musique de Troyes : les coulisses d'une bande dessinée réalisée par le dessinateur troyen STEF sur le compositeur Tchaïkovski.

dimanche 15 janvier 2012

Léandre Malarmey, architecte 1840-1918

32, rue Pierre Gauthier à Troyes, superbe hôtel particulier. A côté de la grille d'entrée une plaque en cuivre avec un nom effacé au dessous duquel apparait une profession architecte. Le recensement de la population effectué en 1901 atteste que cet hôtel était occupé par Léandre Malarmey un architecte de 60 ans et sa fille Marguerite Malarmey âgée de 19 ans. Léandre Malarmey né à Sommeval  le 20 septembre 1840 a épousé  le 27 janvier 1874 à Troyes Maria Eugénie Aline Henrion, fille d'un agent de change Charles Placide Henrion habitant rue Claude Huez. Leur fille Marguerite Léontine Malarmey est née le 19 janvier 1882 à Troyes.
 Léandre Malarmey est un architecte réputé qui aconstruit des sites industriels, des écoles et est à l'origine de la cité de la Paix, un lotissement devenu la rue Pierre Gauthier.

 JL Humbert a publié des informations sur cette réalisation.
http://www.cndp.fr/crdp-reims/cddp10/ressources/mediatheque/dossiers/pia/fiche_57.htm

Une autre villa 29, rue Pierre Gauthier, construite en 1893,




Posted by Picasa

vendredi 13 janvier 2012

Villa Ledanté - bd Danton


Villa de l'architecte Victor Ledanté, 6 boulevard Danton à l'angle de la rue de la Tour.
Victor Ledanté, né le 17 février 1862 à Troyes, fils de l'architecte Victor Joseph Ledanté, a été recensé dans cette maison dans tous les recensements de 1896 à 1931. Il y habitait avec sa femme Angèle Gaulard, leurs enfants André et Robert, et le beau-père Alfred Gaulard qui était marchand poëlier au 24 rue de la Monnaie.
En 1931, il y sera seul avec le commissaire de police Pascal Grisoni, sa femme Hélène et un gardien, employé communal Marcel Dosnon.
Posted by Picasa

Café des Entractes


A l'angle du boulevard Gambetta et de la rue de Preize, le café restaurant des Entractes géré par Paul Gérard.
Photographie de Paul Martinet.

Corner of the street Preize and boulevard Gambetta the café restaurant "Entractes" ruled by Paul Gérard.
Paul Martinet's photography.
Posted by Picasa